2020 _ Amorcé en 3ème année DNA mention Design d'Espace, ENSBA Lyon, mon travail se poursuit

par celle qui danse.

Dans la continuité de mes recherches, ce travail fait suite à Bugs Corporels (celle qui danse).

Outil d'exploration, mon corps n'est pas à considérer comme un moi autobiographique. C'est celui d'une danseuse, d'un personnage auquel le spectateur se rattache, il la retrouve, recherche sa silhouette et l'indice de son passage... 

L'espace contraint est perçu par les mouvements de la danseuse, par celle qui danse, et sont eux-mêmes provoqués par la contrainte que l'espace leur impose. Le travail sonore, au même titre que les prises vidéos, immersif et intime interpelle par ses décalages et est propice à la fiction.